"tout polue" , déclare le Président de la FDSEA, au 12/13 de France 3, pour justifier les tonnes de fumier répandu sur les champs élysées, face à la directive européenne contre les Nitrates , vielle de 20 ans, et enfin appliquée !
Si justement on admet que les pratiques chimiques actuelles de l'agriculture polluent,ne serait-il pas temps de faire autrement ?
Produire moins mais mieux...
La facture de la PAC nous la payons tous dans nos assiettes et nos soins santé. Aux pouvoirs publics d'en établir précisémment la facture. Avec plus de 60 millions de déficit, la SECU couvre aussi tous les soins de cancers et autres malformations ou stérilités, dues notamment à une production agroalimentaire agressive et ultra -polluante.

Intimidation calculée face aux négociations de la nouvelle PAC ?

Au même moment, Arte développe dans _Douces Frances_ les choix éthiques d'un exploitant agricole du Rhône-Alpes désireux de produire mieux, de polluer moins pour, dit-il :"pouvoir regarder son consommateur en face"...